Foie gras : arme anti-crise !

L'opération d'éveinage d'un foie gras

+12% en volume et +17% en valeur

Le Cifog, organisation interprofessionnelle sur le marché du foie gras, laisse résonner ces chiffres comme un hymne à la croissance lorsque notre économie dans sa globalité a des semelles de plomb !

Les comptes sont-ils fiables ? Les observations conduites par KantarWorldPanel et FranceAgriMer sont formelles... l'hypothèse d'une erreur de chiffres est exclue ! Nous allons donc pouvoir se pencher sur ce qu'il convient d'appeler le "modèle de la filière du foie gras" !

Le foie gras : modèle économique...

À l'instar des démarches très qualitatives pilotées par des organisations professionnelles comme Foie gras du Périgord, et des groupements plus localisés comme notre coopérative des artisans conserviers, le foie gras et les préparations à base de foies gras issus de nos laboratoires affirment un positionnement très clair pour le consommateur.

La production d'une vraie valeur ajoutée pour le consommateur serait-elle payante ? Il est probable que oui à double titre :

Plaisir et qualité : un couple gagnant

En associant la qualité de production à la créativité gustative, et avec l'appui d'une communication pertinente, le foie gras est devenu un signe extérieur évident de savoir vivre. Ce constat est le fruit des efforts conjugués d'un ensemble d'acteurs impliqués et mobilisés au sein de la filière.

Du plaisir plus souvent : une philosophie qui profite

 Les conserveurs ont contribué à ce résultat en innovant sans cesse dans la création et l'adaptation de leurs produits. Le foie gras se consomme autant aujourd'hui sur la nappe d'un déjeuner champêtre, que sur une table festive durant les fêtes traditionnelles. C'est en instituant de nouveaux modes d'utilisation du foie gras, que la filière a considérablement étendu les périodes de consommation.

Les Artisans conserviers de Dordogne sont fiers de leur filière et vous invitent à visiter leurs boutiques dans un esprit de qualité et d'authenticité conservée!