Les ventes en primeur bordelaises

les ventes en primeur, la fashion week du vin

La « Fashion Week » du vin

Lors de cette première semaine d’avril a eu lieu les ventes en primeur, un événement digne des "fashion week" du vin. Etant donné tous les espoirs suscités par le millésime 2016, cette rencontre était le rendez-vous incontournable des amoureux du vin. 
Organisée par l’Union des grands crus de Bordeaux dans quelques 300 domaines, les négociants ont pu présenter leurs plus belles collections destinées à être vendues sur tous les continents : Château Ferrière à Margaux, Château La Lagune à Ludon-Médoc, Château Pontet-Canet à Pauillac, etc.
Ce vin ne sera livrable au consommateur final que 18 à 24 mois plus tard, après un élevage long en barrique bordelaise.

Un placement sur l’avenir

Ce processus est générateur de valeur pour l’ensemble de la filière viticultrice.
Tandis que les producteurs voient augmenter leur trésorerie sans avoir à supporter le coût de stockage, le consommateur final, lui, aura la certitude de pouvoir se procurer son vin favori à un prix défiant toute compétitivité. Toutefois, le délai de la valorisation des vins tend à s’allonger aujourd’hui. Il faut donc être patient avant de voir son investissement fructifier.
Le propriétaire peut, quant à lui, vendre la totalité, ou presque, de sa production en quelques semaines. Malin !

Si vous aussi vous aimez le bon vin et que vous désirez l’accompagnez d’un foie gras de qualité, visitez les ateliers de nos artisans conserviers de Dordogne.